Catégories
Biographie/Mémoire Chronique Condition féminine / Féminisme Historique Littérature

[Chronique] Chrysis – Jim Fergus

Chrysis – Jim Fergus

Paris, 1925. Gabrielle “Chrysis” Jungbluth, âgée de 18 ans, entre à L’Atelier de Peinture des Élèves Femmes de L’École des Beaux-Arts, pour travailler sous la direction de Jacques Ferdinand Humbert, qui fut le professeur de George Braque. Exigeant, colérique, cassant, Humbert, âgé de 83 ans, règne depuis un quart de siècle sur la seule école de peinture ouverte aux femmes. Mais malgré toute son expérience, il va vite se rendre compte que Chrysis n’est pas une élève comme les autres. Précoce, volontaire, passionnée et douée d’un véritable talent, cet esprit libre et rebelle bouscule son milieu privilégié et un monde de l’art où les hommes jouissent de tous les privilèges. Elle ne tardera pas à se perdre dans les plaisirs désinvoltes et à devenir l’une des grandes figures de la vie nocturne et émancipée du Montparnasse des années folles. C’est là qu’elle va rencontrer Bogey Lambert, un cow-boy américain sorti de la légion étrangère, avec qui elle va vivre une folle histoire d’amour. Dans un préambule émouvant, Jim Fergus nous raconte une histoire personnelle très forte liée à l’une des œuvres de Chrysis Jungbluth, peintre tombée à tort dans l’oubli. C’est cette histoire qui l’a mené à s’intéresser à la vie de cette artiste. Après de longs mois d’enquête, il a réuni un bon nombre d’éléments biographiques qui lui ont permis de romancer le destin bouleversant de cette héroïne passionnée et passionnante, à une époque unique de l’Histoire du XXe siècle, où tout semblait permis.


De Jim Fergus, je ne connais que Mille femmes blanches et seulement de renommée. Mais avant d’attaquer ce titre, je voulais un one-shot afin de me faire une idée sur son style.

Chrysis, c’est d’abord l’histoire de Jim Fergus. L’auteur commence son livre par les raisons qui lui ont fait connaître la peintre et surtout son oeuvre Orgie. Et surtout ce que cette oeuvre signifie pour lui et sa famille proche. Ces quelques pages permettent d’assimiler la raison d’être du livre et de ce que pourra évoquer par la suite la vie de Chrysis Gabrielle.

ob_6e6e15331617611b625e675e53a0e4f9_orgie
Orgie par Chrysis Gabrielle Jungbluth, 1925

Et puis, nous sommes projetés au XXe siècle et ses premières années d’abord de sang puis de joie. L’auteur arrive à nous retranscrire ce qu’étaient ces années dites folles où tout sembler permis – du moins pour une certaine classe -. Chrysis en tant que femme et surtout indépendante rêvant de vivre de son art, se voit confronter à la misogynie encore très présente. On découvre ainsi que les études supérieures ne sont possibles pour elles que depuis 1900 et l’accès aux bibliothèques depuis 1896/1898. C’est ce qui rend encore plus le personnage attachant et ceux gravitant autour d’elle, car elle a la chance d’être très bien entourée. A l’image de son professeur, enseignant exclusivement aux femmes et qui fait preuve d’un acharnement envers elles et leurs possibilités assez incroyable. Chrysis au-delà de son art, cherche à tout découvrir (d’abord pour faire liaison et corps avec toutes formes d’art) et ça passe par la sexualité. L’auteur ne cache rien et parfois peut se montrer cru. En soi, ses passages ne m’ont pas du tout dérangé, car au-delà du fait d’être une chose naturelle (et qui donc ne devrait pas choquer), c’est aussi un parcours initiatique pour la peintre. Je pense que pour comprendre la pensée de Chrysis et sa manière de vivre, ses scènes – nombreuses – sont utiles.

4722a507dbc143a43439c3ced09dacbd
Le Café du Dôme

L’oeuvre n’est pour autant pas un coup de cœur. Bien que de manière générale le contexte soit très bien documenté, l’action souffre, elle, de quelques stéréotypes qui peuvent être très dérangeants. Je pense notamment à certaines répliques et situations attendues. Mais l’ensemble reste fluide et agréable.


Edition Cherche-midi

Pages 281

Note 15/20


Une réponse sur « [Chronique] Chrysis – Jim Fergus »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s