2017, Chronique, Contemporain, Littérature, Rentrée littéraire

Frappe-toi le cœur – Amélie Nothomb

Jalousie filiale

« Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie. » Alfred de Musset


Frappe-toi-le-coeur-Amélie-NothombMalgré cette quatrième de couverture qui, disons le, n’annonce rien de ce que sera le livre, Amélie Nothomb signe assurément là le meilleur livre de toute sa biographie.

Derrière cette simple phrase d’Alfred de Musset se cache Marie. Une jeune femme de 19 ans évoluant dans les années 70 vivant à travers le regard des autres. En effet, pour avoir le sentiment d’exister, cette dernière à besoin (un besoin presque maladif) de se sentir supérieur aux autres et d’être mieux d’eux (sans pour autant être meilleure). Durant les premières pages, j’ai détesté cette femme qui souhaite être enviée de tous et qui, dès la naissance de sa fille ne s’en retourne pas, car d’une certaine manière, elle a mis faim à la vie dont rêvait sa mère. Aux fils des pages, Amélie Nothomb sait remuer le couteau pour nous la faire détester encore plus.

Elle trouvait grisant d’attirer les regards, d’être jalousée des autres filles […] Les laiderons qui étaient toujours à l’heure la contemplaient rageusement

Avec Frappe-toi le cœur, Amélie Nothomb traite d’un sujet peu mis en lumière : celui de la jalousie entre mère et fille. Et c’est dire si c’est violent. On ne peut dire que les dialogues sont dures puisque la mère (Marie donc) ignore totalement sa fille. Je dirais même qu’à son niveau, ce n’est même plus de l’ignorance ! C’est plus le ressenti des personnages et les situations qui importent. Mais au-delà de cette relation particulière, c’est surtout l’histoire de Diane qui tente de vivre sans chercher à se faire aimer. J’ai beaucoup aimé ce personnage attachant faisant preuve d’une force de caractère assez incroyable. Réellement, tous les personnages qu’a créées l’auteure pour ce livre sont uniques. Chacun a ses forces et ses faiblesses et ne souffre d’aucun stéréotype, pourtant cela aurait pu être facile.

En conclusion, un livre fort sans fioriture avec un vocabulaire riche. Un livre qui traite d’un sujet rarement décrit et qui malheureusement fait du mal des deux côtés. Assurément le meilleur livre qu’elle est écrit, un peu dans la veine d’Antéchrista


Albin Michel 

Page 180


Publicités

1 thought on “Frappe-toi le cœur – Amélie Nothomb”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s