2017, Chronique, Contemporain, Littérature, Rentrée littéraire, Science-Fiction, Service Presse

Une histoire des abeilles – Maja Lunde

Abeilles, le passé, le présent et le futur de l’homme

Angleterre, 1851. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Cependant, la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : pour impressionner son fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.

Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils, converti au végétarisme, rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée par l’inquiétante disparition des abeilles ? 

Chine, 2098. Les insectes ont disparu. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser la nature à la main. Pour son petit garçon, elle rêve d’un avenir meilleur. Mais, lorsque ce dernier est victime d’un accident, Tao doit se plonger dans les origines du plus grand désastre de l’humanité.

Rentrée littéraire


9782258135086

Une histoire des abeilles, c’est le livre dont j’ai tellement entendu parler qu’il m’a presque fait peur. A entendre des louanges partout, que ce soit IG, blog, journal, je me suis demandé si c’était vraiment justifié. Et elles le sont.

Sous couvert d’une écriture simple mais belle, l’auteure nous raconte une histoire traitant d’abeilles et d’humain. Surtout de ce dernier et de son rapport aux autres ou encore de l’intérêt d’être uni. Le livre cherche à devenir fédérateur et soulève une prise de conscience sur l’utilité de sauvegarde des abeilles.

A travers les yeux de trois personnages et leurs familles, nous sont relaté l’histoire des abeilles, insecte fabuleux et utile à la planète. Ces trois personnages, eux-mêmes implanté dans trois époques différentes, sont tous liés entre eux et montre une vision de l’apiculture propre à leur siècle. Il y a d’abord les débuts de l’apiculture et ses nombreuses recherches, puis celle de l’industrialisation pour enfin venir à la disparition totale de l’insecte.

Tels des oiseaux disproportionnés, nous nous tenions en équilibre chacune sur notre branche, un bac en plastique dans un main, un plumeau dans l’autre.

Sous une écriture douce, les événements sont souvent durs et je pense entre autres à Tao, vivant en 2097 qui doit faire face à un drame familiale et qui sera à la foi son salut. Difficile donc d’être en retrait durant la lecture et de ne pas se sentir concerné, que ce soit par ce que vivent les personnages que par ce que l’auteure cherche à nous faire comprendre.

Enfin, le dernier point appréciable est toutes les petites notions sur l’apiculture et les abeilles que le lecteur apprend. J’ai une peur bleue des insectes en tout genre, principalement les guêpes, les bourdons et les abeilles. Et je dois bien avouer que le livre m’aura fait comprendre ces insectes et calmer un peu ma peur (des abeilles, pas des guêpes :p).

En conclusion, un livre superbe qui, je l’espère, saura soulever une conscience collective quant à l’utilité des abeilles autant sur le point de vu sauvegarde de l’Humanité que sur celui de la planète. Sans elles, nous ne sommes plus rien. 


Edité chez Presse de la Cité 

Pages 400 


Publicités

3 thoughts on “Une histoire des abeilles – Maja Lunde”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s