Peste & Choléra – Patrick Deville

Avancée scientifique

Quand Louis Pasteur expérimente avec succès le vaccin contre la rage, il ouvre de nouvelles et formidables perspectives à la biologie et à la médecine. Il chargera plus tard ses élèves ou disciples de prolonger ses recherches à travers le monde. Les jeunes pasteuriens partent pour de longs périples. Parmi eux, Alexandre Yersin, d’origine suisse (il est né à Morges en 1863), naturalisé Français pour les besoins de la science, qui se forme sur le tas et part très vite en Indochine, où il passera le plus clair de sa vie, loin des brouhahas parisiens et des fracas guerriers. 
Il multiplie là-bas les observations épidémiologiques mais aussi bien géographiques, astronomiques ou météorologiques. C’est que ces jeunes gens sont curieux de tout, Yersin en particulier. Ami du politicien Doumer, Yersin se trouve à l’origine de la ville de Dalat, dans l’actuel Vietnam, puis il s’installe à Nha Trang pour y mener passionnément ses multiples activités de chercheur. Elevage bovin, culture de l’hévéa, des orchidées, de la quinine : il pourrait faire fortune mais tout va au financement des recherches et de l’Institut Pasteur créé entre-temps. 
La science l’absorbe, il n’aura ni femme ni enfant. Parfois il revient en Europe, mais c’est le plus souvent de loin, à la radio ou par les journaux, qu’il reçoit l’écho des conflits mondiaux et de leurs atrocités. Il meurt en 1943, conscient mais pas tout à fait amer que son nom n’aura pas la même gloire posthume que son maître, Louis Pasteur, et demeurera essentiellement attaché à la découverte du bacille de la peste à Hong-Kong en 1894. C’est cette formidable aventure scientifique et humaine que raconte Deville en croisant les périodes et les personnages autour de la figure de Yersin.


107720_couverture_Hres_0Je pense que vous l’aurez compris, en ce moment, je suis très Histoire. Je suis une insatiable curieuse des mœurs, avancées technologiques et autres petites choses de l’Histoire (grande et petite). Je suis tombée totalement par hasard dessus et le titre à fait mouche.

Alexandre Yersin, c’est le bactériologiste qui a découvert le bacille de la Peste, maladie assez flippante qui jusqu’au XIXe enfermait encore ses secrets. On découvre donc avec ce livre, les travaux et surtout la vie du scientifique. Et quelle vie ! Car derrière cet homme très discret, se cache un véritable globe trotter de l’Asie. 21_003

« Ce n’est pas une vie que de ne pas bouger »

Patrick Deville arrive à nous emmener dans cette vie trépidante et foisonnante, en nous parlant autant coutume de pays que de la psychologie de Yersin. Les descriptions, et ils y en a beaucoup, sont si détaillé qu’on pourrait y voir la cabane où fut découvert la Peste que l’odeur de la terre humide. Finalement, avec ce livre, P.Deville nous conte plus l’homme derrière la découverte que l’inverse. Ça peut surprendre et décevoir (ce fut mon cas), mais l’ensemble reste bon.

Pourtant, je regrette le côté très « documentaire » qui m’a plus d’une fois perdue. J’aurais peut-être souhaité une narration plus tournée vers la romance (le type, pas le genre :p). En effet, les longues pages sans dialogues tels des blocs peut-être assez gênants sur le long terme.

Conclusion, un livre qui malgré ces quelques défauts reste un bon moment. Il est bon parfois de mettre de côté les découvertes d’un homme pour connaître ce qu’il fut réellement.


Que lire/voir après ? 

  • Le Hussard sur le toit, Jean-Claude Rappeneau (1995)

Edition Seuil 

Pages 209 

BrochéPocheEbook


 

 Je suis aussi sur Facebook

Publicités

2 commentaires sur “Peste & Choléra – Patrick Deville

  1. Autant j’ai aimé découvrir la vie de ce scientifique, autant je n’ai pas du tout aimé l’écriture, l’absence de fiction etc. La chronologie m’a perdue et je n’ai pas apprécié ma lecture. J’ai du mal avec les écrivains contemporains qui prônent la non-fiction. Quel intérêt d’être écrivain alors ? Autant être journaliste 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s