Catégories
Rendez-vous Sorties

Sortie Novembre 2017

Ce mois-ci, j’ai pris plaisir à regarder les nouvelles sorties sur les différentes maisons d’édition que j’apprécie le plus. Le mois d’octobre signe le retour d’un maître de la SF, Robert Silverberg ! Une petite surprise qu’il me tarde de lire. Et pour la première fois, je suis également allée faire un tour du côté de 10/18. Ils ont un roman antique qui me donne très envie ! Vous noterez également qu’il n’y a pas de SF (pour une fois) ^^



Après et avant dieu, Octavio Escobar Giraldo (Actes Sud) Manizales est, au cœur des Andes colombiennes, un bastion du catholicisme fervent. Les habitants y clament fièrement leur attachement aux traditions, à la respec­tabilité sociale et aux valeurs de la famille. Sous le vernis de la bienséance se cachent pourtant des fantasmes et des désirs coupables que la prière peine à réfréner.
En pensée, en parole, par action ou par omission, les péchés de la narratrice sont inqualifiables et l’Immaculée Conception, à laquelle elle se voue, semble bien rétive à les absoudre. Il faut dire qu’elle a dilapidé la fortune fa­miliale par naïveté et incurie, encouragé les assauts éro­tiques de la domestique indigène, et poignardé à mort sa mère qui, même revêtue de sa plus belle robe blanche brodée et éclairée par moult cierges, n’est plus en mesure de pardonner… Ne reste aux deux amantes qu’à prendre la fuite et à essayer de “négocier” avec des dilemmes mo­raux qu’elles affrontent à contrecœur, avant que le bras de la justice familiale ne les rattrape pour rétablir l’ordre.
Si ce récit cocasse d’une fille matricide en cavale ré­unit les meilleurs ingrédients du roman policier, tout en dressant le portrait saisissant d’une société ultra­conservatrice et hypocrite, il aborde aussi avec finesse la question du genre au sein de l’Église catholique, en Colombie comme ailleurs.

Une femme jeune et belle, Tommy Wieringa (Actes Sud) Edward, quarante-deux ans, chercheur renommé en virologie animale, croise le chemin d’une très jeune femme, Ruth, encore étudiante. Coup de foudre partagé, ils s’installent ensemble mais Edward souffre en secret de leur différence d’âge. Un enfant pourrait-il consolider leur relation ? Ils en font un : fatale erreur !
À ces ingrédients d’une “passion simple” s’en ajoute un autre, plus inattendu : une incompatibilité éthique. Car Edward, éminent spécialiste de la lutte contre les maladies transmissibles à l’homme, pratique des expériences sur les animaux. Familier de l’élimination massive en cas de pandémie, il n’a aucune empathie pour les espèces qu’il utilise. Or Ruth est une militante de la cause animale. Comment supporterait-elle cette violence de la part de l’homme qu’elle aime, mais dont le destin ne s’harmonise décidément plus au sien ?

Le seigneur des ténèbres, Robert Silverberg (Le livre de poche) : Quand Andrew Battell s’embarque sur un navire corsaire en 1589 et quitte l’Angleterre élisabéthaine en quête de gloire et de fortune, il ne peut deviner qu’il restera vingt ans prisonniers des «  sombres terres d’Afrique  ». Capturé par les Portugais sur les côtes du Brésil, expédié en Angola, il va subir les pires coups du sort, mais aussi connaître les plus grandes joies. Amour, guerre, évasions, magie, dangers et trahisons en tout genre… son destin ressemblerait à la trame d’un roman de cape et d’épée s’il ne se doublait d’un étrange appel : dans cette région du monde vit un démon, Calandola, roi réputé immortel des guerriers jaqqas, des cannibales sanguinaires. Or Andrew Battell va devenir un des leurs. Et plonger dans le cœur sauvage du monde.
Un roman fascinant dans lequel Silverberg, en empruntant un destin authentique, nous offre à la fois le grand frisson de l’aventure et une puissante charge contre tous les colonialismes.

Leïlah Mahi 1932, Didier Blonde (Folio) «Tout paraissait étrange en elle. Ses grands yeux qui brillaient d’un éclat hypnotique, celui de la passion ou de la folie. Sa pose de femme fatale, provocante, à moitié découverte, presque indécente dans cette nécropole. L’absence de date de naissance. D’où venait-elle? Comment avait-elle fini?» 

Au Père-Lachaise, le narrateur découvre sur une plaque funéraire une photo d’une femme énigmatique, coiffée d’un turban. Obsédé par cette vision, il décide de retrouver sa trace.

Coupure, François Rachline (Albin Michel) Lac de Constance, 1906. Else Blankenhorn, trente-trois ans, internée pour démence précoce, débute une œuvre exceptionnelle  : autoportraits, paysages, et surtout billets de banque aux valeurs faciales astronomiques. Ses réalisations figurent dans une collection qui influencera les plus grands peintres du XXe siècle, de Malevitch à Picasso : celle du psychiatre Hans Prinzhorn, le premier à s’intéresser à «  l’art des fous   ».

En 2015, dans Heidelberg, ville universitaire et haut lieu du romantisme allemand, une jeune femme part à sa recherche. Elle s’évertue à reconstituer une histoire qui croise l’amour absolu, l’horreur du nazisme, la rencontre avec l’un des plus grands pianistes du XXè siècle, et qui se heurte aux multiples « coupures » que provoque une enquête à rebondissements. Deux femmes dialoguent ainsi à distance, l’une réelle, l’autre imaginaire. Deux femmes qui nouent une relation étrange dans un roman envoûtant, où les jeux de miroirs découvrent autant qu’ils voilent.

L’Adjacent, Christopher Priest (Folio SF) En Anatolie, l’infirmière Melanie Tarent a été victime d’un attentat singulier : totalement annihilée, elle n’a laissé au sol, comme seul vestige de son existence, qu’un impossible cratère noir et triangulaire.
De retour en République Islamique de Grande-Bretagne, son mari, le photographe free-lance Tibor Tarent, apprend qu’un attentat a eu lieu à Londres, qu’il a fait cent mille morts, peut-être le double. Là aussi, la vaste zone touchée était inscrite dans un triangle parfait.
Alors qu’il est emmené dans une base secrète afin d’être interrogé sur ce qu’il a observé en Anatolie (globalement rien, en dehors de l’étrange point d’impact), Tibor entend parler pour la première fois du phénomène d’adjacence. Mais à bien y réfléchir, est-ce vraiment la première fois?

Histoire d’amour à travers des époques et des espaces adjacents, synthèse des thématiques habituelles de l’auteur, L’adjacent est le roman le plus ambitieux de Christopher Priest depuis La séparation, un tour de force qui nous transporte de la Grande Guerre jusqu’à un futur éprouvant où des catastrophes naturelles incessantes s’ajoutent à d’innombrables tensions religieuses et ethniques.

Madeleine Project, Clara Beaudoux (Le livre de Poche) «  Elle s’appelait Madeleine, elle aurait eu 100 ans en 2015. Je m’appelle Clara, j’ai 31 ans. Nous ne nous sommes jamais connues pourtant nous partageons le même appartement, ou du moins l’avons-nous partagé à différentes époques. Madeleine y avait vécu vingt ans. Elle est morte un an avant que je ne m’y installe, l’appartement avait été entre-temps refait à neuf. Interstice préservé de l’oubli, la cave avait été abandonnée en l’état. J’y ai découvert, après en avoir scié le verrou, rangée, empaquetée dans des cartons, la vie de Madeleine, objets, photographies, lettres. Je m’y suis plongée.  »
Clara décide alors de mener l’enquête et de la partager sur Twitter. Qui était Madeleine  ? Comment a-t-elle vécu  ? Qui a-t-elle aimé  ? Roman du réel, reportage photo, ce livre 2.0 réunit les quatre saisons du Madeleine project.

Sous l’aile des furies, Steven Saylor (10/18) 88 avant J.-C., le monde antique est en guerre. À l’ouest, les cités soumises à Rome se rebellent ; à l’est, Mithridate marche sur les provinces romaines d’Asie. Même dans la calme Alexandrie, un putsch porte un nouveau pharaon au pouvoir. Alors que le chaos s’empare de la ville, le jeune Gordianus reçoit un message codé d’Antipater, qui a rejoint Mithridate à Éphèse. La vie de son ancien tuteur et ami semble menacée. Pour le sauver, le jeune homme élabore un plan audacieux : traverser les lignes ennemies et le ramener. Mais des forces féroces et mortelles sont à l’oeuvre et elles semblent nourrir d’autres projets pour Gordianus…

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s