Catégories
Chronique Fantasy Historique Littérature

Les Lames du Cardinal – Intégral – Pierre Pevel

Les trois mousquetaires mais avec des dragons 

Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humain et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire dans les plus grandes cours royales d’Europe.
Pour déjouer leurs complots, Richelieu dispose d’une compagnie d’aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d’élégance et d’astuce. Des hommes et une femme aux talents exceptionnels, prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal !


 

Disons le, les couvertures des tomes séparés chez Folio sont superbes. Mais j’ai lu l’intégral chez Bragelonne qui a également une couverture qui déglingue.

En voilà un qui m’aura tenu en haleine pendant un petit paquet de jours, car les presque 800 pages, faut les avaler. Nouvelle lecture de Pierre Pevel après Haut-Royaume (que je vous invite aussi à lire tant la duologie est bonne et recherché), lu il y a un an ou deux (peut-être plus deux d’ailleurs). Normalement, je ne suis pas vraiment fantasy dans des lieux réels. J’aime que ce genre m’emmène dans des contrées inconnues, mais voilà, il y a des dragons. Et le mélange Paris XVIIe/Dragon, ça intrigue. Et puis, c’est de la fantasy française.

1107-cardinal-i_orgRésumer l’oeuvre (car c’est bien une oeuvre à mon sens) qu’est Les Lames du Cardinal à un triptyque de cape et d’épée façon trois mousquetaires serait clairement un affront. Bien que l’histoire soit sous le règne de Louis XIII, avec des mousquetaires, l’histoire s’avère un petit peu plus complexe que ça. P.Pevel réussit l’exploit de recréer toute une ambiance, celle du Paris du XVIIe disparue, en ajoutant les odeurs, les couleurs et la vie parisienne. Remplies, de petites anecdotes, l’histoire qui nous est relatée nous semble crédibles et on en oublie que des dragons volent dans le ciel et que des magiciens peuplent les cours royales. Au-delà de l’aspect fantasy, c’est un point que j’ai vraiment aimé. C’est peut-être même ce qui fait sa force !

Pour autant, il n’est pas exempt de défaut. J’ai lu les deux premiers tomes dans la foulée et j’ai ressenti le besoin de faire une pause avant d’aller vers le troisième. Tout simplement, car le livre est dense et souffre quand même de quelques longueurs. De plus, comme je lisais un intégral et non des tomes séparés, c’est que je suis très souvent tombée sur des redites d’événements déjà passés. Sur une lecture espacée dans le temps, c’est chouette, mais pas dans ce cas précis.

KODAK Digital Still Camera
Avec Mr Chat qui s’est pointé pile au moment où j’ai appuyé sur le déclencheur

Hors ces petits défauts, l’ensemble est très bon et l’écriture de l’auteur est vraiment très belle. Les dialogues sont un régal et dans le pur jus 1600. Un délice. De plus, c’est une fantasy discrète qui est présente et est si bien amener qu’elle ne choque même pas.

Je vois cette trilogie comme un hommage aux films de cape et d’épée. C’est flamboyant, merveilleusement bien écrit avec des personnages tous plus intéressant les uns que les autres (j’ai eu mes petits préférés bien sûre). C’était vraiment un très bon moment de lecture !


Edition Bragelonne

Pages 728 


Acheter

Intégral


Que lire après ?

  • Téméraire – Naomi Novik, Pocket (2009) Cycle de 8 tomes
  • Haut-Royaume – Pierre Pevel, Bragelonne (2013) Duologie
  • Les trois mousquetaires – Dumas

6 réponses sur « Les Lames du Cardinal – Intégral – Pierre Pevel »

Ton avis m’intrigue, il me donne même très envie, j’avais adoré le Paris des Merveilles mais j’avais peur que ses autres romans soient plus fantaisy et comme je ne suis pas une grande adepte du genre. Mais voilà j’ai A-DO-RÉ les Trois Mousquetaires, du coup je ferais bien ma curieuse.

Aimé par 1 personne

Je te rejoins sur le fait de lire les trois tomes à la suite, on retrouve beaucoup de redites (même si cela peut avoir ses avantages si on espace les lectures) et l’auteur a tendance à radoter (je crois que j’ai bien compté une dizaine de fois où il nous rappelle que la boue de Paris est infecte et puante XD), mais après c’est un sans faute ! L’univers est bien construit et équilibré, et surtout les personnages sont hyper attachants !

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s