Underground Railroad – Colson Whitehead

Cora, 16 ans, est une jeune esclave née sur une plantation de coton en Géorgie. Grâce à César, elle réussit à s’échapper. Leur première étape est la Caroline du Sud, dans une ville qui semble être le refuge idéal mais qui cache une terrible vérité. Il leur faut fuir à nouveau, d’autant plus que Ridgeway, le chasseur d’esclaves, est à leurs trousses.


Rentrée littéraire

Underground Railroad a eu son petit succès à sa sortie durant la Rentrée Littéraire 2017 et fut même couronné du Prix Pulitzer. Un livre qui forcément, par son sujet a très vite fini par m’attirer. Vous le savez maintenant, les livres historiques en plein XIXe m’intéresse toujours. Ma bibliothèque l’a acquis il y a quelques semaines et j’ai donc profité de l’occasion. Alors, succès mérité ou soufflet qui retombe ? 

Dans Underground Railroad, on suit la vie et surtout la fuite de Cora, une jeune fille de 16 ans propriété d’une plantation de coton. Les premières pages sont violentes et l’auteur ne passe pas quatre chemins pour nous faire comprendre qu’ici, on ne va pas rigoler. Ainsi Cora s’enfuit très vite, peut-être trop vite pour comprendre plus en profondeur la plantation où elle « vit ». Malgré le souhait de faire réagir sur 400 pages la condition horrible de l’esclave, je suis passé complètement à côté sans m’attacher aux personnages principaux. Je regrette que Ceasar n’est pas été plus intégré dans l’histoire. J’étais très curieuse de connaître plus en profondeur son histoire.

KODAK Digital Still Camera

J’ai eu un sentiment de montagne russe, avec des moments très durs et de long moment où il ne se passe pour ainsi dire, rien. Ces passages m’ont véritablement ennuyée et je suis restée dans l’attente constante d’une potentielle action, qui finalement n’arrive qu’aux fins de parties. J’attendais peut-être dans cette fuite quelque chose d’haletant, qui nous (re)tiennent avec Cora où nous, lecteur, tremblions pour elle. Alors oui, effectivement, à certains moments, j’ai eu peur pour elle mais vraiment à de très rares moments.

Pour autant, Underground Railroad réussit plutôt bien à faire comprendre à son lecteur le climat ambiant entre esclavagiste, esclave et abolitionniste. J’ai surtout apprécié le conflit entre Blancs, où les esclavagistes n’hésitent pas à faire assassiner, brûler et torturer d’autres Blancs qui ne seraient pas d’accord avec leur vision de l’Amérique. Je trouve qu’ainsi le livre à vraiment sa place dans le contexte actuel. Il est là pour faire réagir, tirer des conclusions du passé et surtout nous dire que rien est gagné.

En conclusion, c’est une petite déception. J’attendais beaucoup plus de l’histoire et des personnages, avec une réelle action continuelle. 


9782226393197-j

 

Edition Albin Michel

400 pages

23 Août 2017 


Acheter

Version PapierEbook


  Les liens d’achats sont affiliés afin de pouvoir développer le blog à l’avenir, et seulement pour lui
Publicités

13 commentaires sur “Underground Railroad – Colson Whitehead

  1. Ah, les montagnes russes… je connais et je n’aime pas vraiment ça dans une lecture… Cependant, rien que pour son sujet, que j’ai notamment entrevu lors d’une lecture d’un roman de Tracy Chevalier, je me dis que cette lecture est à tenter. 😉

    J'aime

  2. C’est vraiment dommage. Quand un livre est encensé par tout le monde, on attend beaucoup de lui!( J’ai eu le cas avec Ces rêves qu’on piétine..).
    Sur Instagram je t’ai donné quelques titres qui parlent de cette période et de la ségrégation. 😉

    J'aime

    1. Très dommage. C’est pour ça que je me méfie souvent des livres encensés et souvent, j’en ressort déçue. Ces rêves qu’on piétine ? Mince, je l’ai dans la liseuse :p
      Oui, j’ai vu. Il faut que je les notent d’ailleurs ^^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s