Sortie Février 2018

pexels-photo-46274.jpg

Février arrive bientôt et avec lui de nouvelles sorties. Le petit événement pour moi, c’est bien sûre la sortie du nouveau Jean Teulé qui fait partie de mes auteurs français préférés.  Tour d’horizon des sorties à venir.

 

Les affinités – Robert Charles Wilson (Folio SF) Adam Fisk s’est installé à Toronto pour suivre des études de graphisme que lui finance sa grand-mère. Là, il s’est inscrit à un programme payant pour déterminer à laquelle des vingt-deux Affinités il appartient. Adam est un Tau, une des cinq plus importantes de ces nouvelles familles sociales théorisées par le chercheur Meir Klein. Quand la grand-mère d’Adam, diminuée par une attaque, est placée dans une maison de retraite, le jeune homme n’a plus les moyens de suivre ses études. Mais être un Tau confère des avantages qu’il va vite découvrir : travail rémunérateur, opportunités sexuelles, vie sociale pleine et satisfaisante. Tout est trop beau, trop facile. Tout va très vite pour Adam… et il en est de même pour le reste du monde, car le modèle social des Affinités est en train de s’imposer. Malheureusement, dans l’histoire de l’humanité, aucun changement radical ne s’est fait sans violence.

Dernières nouvelles du futur, Patrice Franceschi (Grasset) 2028. Depuis son observatoire de la cordillère des Andes, un astrophysicien identifie une planète jusqu’alors inconnue. Sur la surface parfaitement lisse du corps céleste, on peut lire en lettres noires : « Qui êtes-vous ? ». L’humanité tout entière se mobilise pour y répondre…
2056. Le premier « homme augmenté » conçu par Google voit le jour. Il court le cent mètres en 4,5 secondes, soulève six cent kilos au développé-couché et son esprit calcule à la vitesse d’un ordinateur quantique. Seuls les plus riches peuvent prétendre à ces améliorations. Des émeutes éclatent…
2120. Les voyages n’existent plus, on parle désormais de « déplacements éducatifs ». Un jeune couple part « fêter » son mariage à bord de l’Oiseau de des îles, un avion solaire ultra-rapide censé leur faire découvrir les Sept merveilles du monde. Les mariés sont loin d’imaginer ce qui les attend…
2121. Annoncé depuis plus d’un siècle, le cataclysme climatique tant redouté commence.Typhons, volcans et tsunamis ravagent la planète. En secret, le « réseau Sénèque » s’organise pour sauver ce qui peut l’être…

Madame Einstein, Marie Benedict (Presse de la Cité) Zurich, 1886. Mileva Marić quitte sa Serbie natale et décide de braver la misogynie de l’époque pour vivre sa passion de la science. À l’Institut polytechnique, cette étrangère affublée d’une jambe boiteuse, seule femme de sa promotion, est méprisée par tous ses camarades. Tous,
sauf un étudiant juif farfelu, aux cheveux ébouriffés, stigmatisé par sa religion. C’est Albert Einstein. Les deux parias tombent aussitôt amoureux. Et élaborent ensemble leur pensée scientifique. Mais y a-t-il de la place pour deux génies dans un même couple ? De drames domestiques en humiliations conjugales, Mileva apprend la dure réalité du mariage, passé les premières ferveurs de l’amour.

Un intrus, Charles Beaumont (Belfond) La petite ville sudiste de Caxton est déboussolée : l’arrêt de la Cour suprême vient de tomber ; désormais, les écoles publiques sont ouvertes aux enfants noirs. On s’étonne, on s’agace, et puis finalement on laisse faire.
Jusqu’à l’arrivée d’un intrus.
L’inconnu s’installe, intrigue, séduit, et petit à petit distille le poison : des Noirs ? Avec vos enfants chéris ? Vous n’y pensez pas !
Alors on s’invective, on rugit, on brandit le poing. Et puis montent la fureur, la haine, le sang…

Mascarade, Ray Celestin (10/18) 1928. Chicago est la cité de tous les contrastes. Du ghetto noir aux riches familles blanches, en passant par la mafia italienne tenue par Al Capone, la ville vit au rythme du jazz, de la prohibition et surtout du crime, que la police a du mal à endiguer. C’est dans ce contexte trouble qu’une femme appartenant à l’une des plus riches dynasties de la ville fait appel à l’agence Pinkerton. Sa fille et le fiancé de celle-ci ont mystérieusement disparu la veille de leur mariage. Les détectives Michael Talbot et Ida Davies, aidés par un jeune jazzman, Louis Armstrong, vont se charger des investigations.
Au même moment, le corps d’un homme blanc est retrouvé dans une ruelle du quartier noir. Le meurtre en rappelle un autre à Jacob Russo, photographe de scènes de crime, qui décide de mener son enquête.
Quel est le lien entre ces deux affaires ? Y a-t-il un rapport avec le crime organisé ? Car la vieille école d’Al Capone et de la contrebande d’alcool est menacée par de jeunes loups aux dents longues qui, tels Lucky Luciano ou Meyer Lansky, n’hésitent pas à se lancer dans le trafic de drogue.
Jazz, mafia, tensions raciales et meurtres inexpliqués, après Carnaval, nous retrouvons dans ce thriller passionnant, inspiré de faits réels, le cocktail explosif qui fait la signature de Ray Celestin.

Ayesha, Ange (Le livre de poche) Dans les royaumes orientaux de Tanjor, le Peuple turquoise est réduit en esclavage depuis des millénaires. Mais il chérit une légende qui lui donnera un jour le courage, l’étincelle qui lui manquent pour se révolter : la légende d’Ayesha, la déesse qui rendra la liberté à ses enfants condamnés.
Marikani, la reine déchue et pourchassée, est-elle l’incarnation d’Ayesha ? De retour d’exil, elle espère rallier la cité d’Harabec et reprendre le trône dont on l’a écartée. Sa rencontre avec Arekh, un galérien cynique et brutal dont elle a sauvé la vie, va changer le destin de toute une civilisation, bien au-delà de tout ce qu’ils auraient pu imaginer.
Voici l’histoire d’une femme indomptable, de ceux qui l’ont aimée et de ceux qui l’ont trahie — l’histoire d’une révolution.

Ulugh Beg, l’Astronome de Samarcande – Jean-Pierre Luminet (Le livre de poche) Samarcande, 1429. Le plus grand observatoire astronomique jamais conçu est inauguré. Sextant immense, cadran gigantesque, et les plus perfectionnés des instruments de mesure du temps et de l’espace… Un   véritable prodige architectural. Son inventeur est le prince de Samarcande, Ulugh Beg, petit-fils de Tamerlan, le conquérant qui mit tout l’Orient à feu et à sang. Amoureux des sciences et du ciel, ce savant poétique réunira les meilleurs astronomes de son époque, calculera la position de mille étoiles et rédigera un ouvrage majeur, Les Tables sultaniennes, qui fascinera les savants et les voyageurs du monde entier. En butte à l’intolérance religieuse, il connut une fin tragique.
Une fresque romanesque épique, au cœur d’un monde à la fois aride, violent et raffiné où l’homme a poursuivi envers et contre tout sa quête de savoir.

L’homme qui est tombé dans l’oubli, Mia Ajvide (Actes Sud) Un jour, la femme de Jack ne le reconnaît plus. Il semble effacé de sa mémoire, comme si leur vie commune dans la petite maisonnette au bord de la mer n’avait jamais existé. Et à son travail, ses collègues se montrent soudain très distants, voir méfiants. Même sa vieille mère le regarde d’un air perplexe et terrorisé. Personne ne sait qui il est. Dans ce premier roman aux airs de conte kafkaïen, Mia Ajvide emprunte autant au thriller psychologique qu’au fantastique et mêle habilement enquête historique et drame personnel. L’absurdité et la terreur se côtoient, résonnant dangereusement avec une réalité que la plupart préfèrent oublier…

Phare 23, Hugh Howey (Actes Sud) Pendant des siècles, des hommes et des femmes ont été gardiens de phare et ont assuré la sécurité des bateaux. C’est un boulot solitaire et ingrat. Jusqu’à ce que quelque chose se passe. Qu’un bateau soit en détresse. Au XXIIIe siècle, on pratique toujours ce métier, mais dans l’espace. Un réseau de phares guide dans la Voie lactée des vaisseaux qui voyagent à plusieurs fois la vitesse de la lumière. Conçus pour être d’une solidité à toute épreuve, ces engins ne connaissent jamais d’avaries. En théorie du moins

Entrez dans la danse, Jean Teulé (Julliard) 

Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement

Et s’est répandue dans Strasbourg

De telle sorte que, dans leur folie,

Beaucoup se mirent à danser

Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois

Sans interruption,

Jusqu’à tomber inconscients.

Beaucoup sont morts.

Chronique alsacienne, 1519

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s