La jeune cadre dynamique qui voulait conquérir le monde, Camille Cordouan

synop

lajeunecadre.jpg

La jeune cadre dynamique qui voulait conquérir le monde, Camille Cordouan

 

En premier lieu, j’aimerai remercier les éditions Robert Laffont pour l’envoi du livre vers lequel je ne me serait pas forcément tourné. Il faut dire que je me méfie toujours des titres à rallonges façon feel good.

 

IMG_20180718_143347_459.jpg

Camille Cordouan nous propose de nous montrer le vrai visage de l’entreprise, bien loin de l’image que nous nous faisons, celle des opportunités et de l’entraide entre collègue. C’est par le personnage de Behnaz, jeune diplômée de 25 ans sortant d’une période de stage réussi en Chine dans une des filiales de l’Entreprise que l’histoire découle.. Une majuscule pour cette entreprise, car à mes yeux, elle est un personnage à part entière, archétype de n’importe quelle société, multinationale ou non. Tout comme Behnaz, pétrit d’idée et de rêves pour sa carrière qui va très vite déchanter et connaître l’enfer. Cette dernière est exactement le type de femme ( ou d’homme) qui est détestable. Elle est tellement sûre de sa réussite qu’elle traite les gens alentours comme des moins que rien. On la déteste et je dirais même qu’on adore la détester, mais ce qui lui arrive est tellement cruel qu’on finit par avoir de la sympathie. Qui n’a jamais voulu le meilleur pour sa vie professionnelle ?

De primes abords, j’ai eu peur que le livre ne résonne pas et me laisse de marbre, pourtant, je dois bien dire que j’ai très vite enchaîné les pages. Retranscrire une société spécialisée  dans le bâtiment, il fallait oser et les nombreuses références et jargon m’ont souvent perdue, mais pourtant, c’est justement ce qui rend crédible le propos et pose les bases solides de ce que veux nous faire comprendre l’auteure. Un peu comme le Loup de Wall Street, la jeune cadre dynamique qui voulait conquérir le monde cache un livre surprenant qui montre et démontre par un humour grinçant et des situations cruelles, le vrai jeu de l’Entreprise qui n’hésite pas détruire des gens et parfois des vies.

Conclusion, un livre qui déroute mais fait preuve d’un regard perçant et percutant sur le monde de l’entreprise, à la fois juste et glaçant. Pour un premier roman, Camille Cordouan signe un roman exemplaire et mature. 


519EmMfag6L

 

Edition Robert Laffont

221 pages

sortie Avril 2018

Acheter (lien non affilié)

 


Service presse
Publicités

4 commentaires sur “La jeune cadre dynamique qui voulait conquérir le monde, Camille Cordouan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s