Tu ne tueras point, Edna O’Brien

synop

 

 

tunetueraspoint.jpg

Tu ne tueras point, Edna O’Brien

 

Mary est une adolescente de quatorze ans qui vit dans la campagne paisible de l’Ireland, avec ses parents. Tout semble aller pour le mieux, mais l’image idyllique cache parfois des horreurs indescriptibles.

IMG_20180903_081528.jpg

Edna O’Brien a écrit ce livre il y a plusieurs années, bien avant Les petites chaises rouges récemment rééditée chez Livre de Poche, que j’avais eu plaisir à découvrir chez les éditions S.Wespieser. L’auteure continues ses écrits à la limite du journalisme pour nous raconter l’Irlande et avec Tu ne tueras point, cette dernière reviens sur l’avortement dans son pays et surtout son interdiction. Je connaissais déjà ce point sensible, mais le découvrir plus en profondeur m’aura chamboulée. En effet, Edna O’Brien relate un véritable fait de société à l’heure où les femmes ne cessent de se battre pour leurs droits.

Par cette jeune adolescente, encore une enfant, c’est toute une culture qu’on découvre et l’intervention de tout les personnages qu’ils soient de la ville ou de la campagne, femme ou homme, ne font qu’appuyer l’horreur de la situation. Le propos est dur, parfois cruel et le lecteur ne saura pas rester insensible. En tant que femme, c’est un point qui me touche particulièrement et je n’ai cessé de m’invectiver contre la réaction de certains personnages (souvent des femmes d’ailleurs) parfois totalement rétrograde.

Pour autant, malgré une écriture forte et un sujet difficile, j’ai souvent décroché. Pas par le style, mais par certains chapitres pour ainsi dire inutile. Peut-être avaient-ils un intérêt, mais je ne l’ai pas perçu. Il reste un bon livre, ne serait-ce que par son sujet malheureusement toujours actuel et j’espère qu’il soulèvera des débats riches. Le choix du titre n’aura jamais été aussi judicieux.

Conclusion, un livre fort qui par son personnage jeune cherche à faire réagir le lecteur sur la question de l’avortement (qu’il soit en Ireland ou ailleurs). Un style fin et un propos souvent cru font qu’il devrait faire réagir. Un excellent moment de lecture que les longueurs n’auront pas su entacher. 


couv64030984

 

Edition Sabine Wespieser 

356 pages

Acheter

 


Publicités

2 commentaires sur “Tu ne tueras point, Edna O’Brien

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s