Catégories
Chronique Cinéma SF

Dans la brume |Daniel Roby | 2018

 

brume_a


Cinéma


Dans la brume

 

En ce moment, je suis très science-fiction. J’avais entendu parler de Dans la brume, lors des premières bandes-annonces et j’avais été intrigué par ce film qui se disait sf et surtout français. Il faut dire que les films de science-fiction français ne court pas les rues et le dernier en date ne l’était pas vraiment (Valerian).

dans-la-brume-1

Dans la brume, mets en scène Paris le jour où une étrange brume sort subitement du métro après une secousse sismique.  Très vite, la panique s’installe et Matthieu, qui était dehors à ce moment, rejoint le plus vite possible ses proches ; sa femme et sa fille atteinte d’une maladie auto-immune. Se pose alors une question, comment survivre et que faire, à part attendre ?

Loin des clichés du post-apocalyptique attendu, Dans la brume choisie le parti-pris un peu déboussolant de mettre en second plan les raisons de cette brume pour se concentrer sur ce jeune couple et leur fille malade. C’est avant tout l’histoire d’un couple et du choix qu’ils devront faire pour assurer leur propre survis. La Brume n’est qu’un prétexte pour raconter ces deux personnages et ce qui les unis. Ne vous attendez donc pas à voir de l’horreur et un rythme haletant. En effet, le film reste crédible et ne se perd jamais dans les facilités typiques du sous-genre. Loin de m’ennuyer, j’ai adoré la lenteur qui se dégageait du film et qui, par certains plans le rendait même contemplatif voir introspectif.

Romain Duris, que je n’avais pas vu depuis longtemps, campe un Matthieu convaincant et un père touchant. C’est un style qui lui va plutôt bien d’ailleurs. Quelque chose de plus dramatique (dans le bon sens du terme) que d’ordinaire, bien que je n’ai pas vu toute sa filmographie.

Daniel Roby signe un film de science-fiction étonnant au parti-pris intéressant et à la réalisation soigné. Un joli coup de cœur qui m’aura fait frémir pour ses personnages et parfois verser une petite larme.


Information

  • Réalisé par Daniel Roby
  • Avec Romain Duris, Olga Kurylenko et Fantine Harduin
  • Durée 89 minutes
  • Sortie 2018

 

Une réponse sur « Dans la brume |Daniel Roby | 2018 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s