Catégories
Chronique Fantasy Prix littéraire

Les sentiers des Astres | 1 – Manesh | Stefan Platteau

manesh.jpg

 

Les sentiers des Astres | MANESH | Stefan Platteau (Prix Imaginales 2015)

 

Fourbe est le vieux fleuve, et fol qui prétend lire le cours de ses eaux. Allez savoir quelle surprise il nous couve encore…

D’abord édité une première fois chez Les moutons électriques en 2014, J’ai lu réédite le roman sous son format poche avec une couverture signé Johan Camou. Stefan Platteau est réputé pour son écriture poétique et ses univers mythologiques que ce dernier exacerbe par une passion pour les mythologie celtiques, hindoue et scandinave. A l’occasion du Mois de… organisé par Book en stock, j’ai eu la possibilité de découvrir le roman gracieusement reçu par les éditions J’ai Lu. Merci à eux deux.

Cela faisait un petit moment que je souhaitais découvrir Les sentiers des Astres. Réputé pour sa qualité narrative proche d’un Tolkien, Manesh est en passe de devenir un futur classique.

Dès les premières pages, je savais que je tenais un coup de cœur et un bijou littéraire. Même si le style un peu soutenu demande un certain temps d’adaptation, j’ai été très vite happé par le récit. De plus, c’est vraiment une Fantasy loin d’être classique et entendu. Fintan Calathynn, barbe embarqué vers une quête incertaine et le Bâtard sont des personnages hautement charismatique qu’on se plait à suivre aux fils des pages.

 

Ainsi débute mon chant, par l’éveil du fleuve à la fissure de l’hiver.  Des morceaux de glace se détachent de ses berges, ses flots se gonflent du produit de la fonte, sa panse s’arrondit et devient navigable.

 

L’intrigue est complexe et les 730 pages ne sont pas de trop pour comprendre tout les arcs narratifs. Car les événements, parfois insignifiant prennent toute leur importance et s’imbriquent parfaitement l’un dans l’autre. Même si l’ensemble manque parfois d’action, je suis resté fasciné par l’histoire de ces navigateurs qui suivent un fleuve et où le danger peut surgir de n’importe où. Ainsi, une simple chandelle dans la nuit peut annoncer un danger imminent.

Enfin, j’ai adoré les deux temporalités. Elles permettent de mieux comprendre les personnages et  surtout les événements qui les ont tous amené sur l’eau et les conséquences que cela aura. Je craignais de me perdre à force de retour en arrière et de bons en avant, mais la gymnastique se fait toute seule.

Conclusion, une fantasy à la plume superbe loin d’être classique qui devrait donner ses lettres de noblesses à la fantasy francophone. Un coup de cœur où il me tarde déjà de me procurer le tome 2 qui devrait être centré sur Shakti, la courtisane pour le moment encore assez mystérieuse. Un livre donc qu’il serait dommage de mettre de côté.

 


couv599951

 

Edition J’ai lu (version originale : Les moutons Électriques)

724 pages

Acheter

 

* Les liens d’achats ne sont pas affiliés par respect pour l’auteur / maison d’édition qui m’aura proposé la lecture. Vous pouvez acheter le livre sur le site de la ME

cli6c-poumonvert_ianrmacleod

5 réponses sur « Les sentiers des Astres | 1 – Manesh | Stefan Platteau »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s