Une cosmologie des monstres, Shaun Hamill

On se retrouve aujourd’hui pour parler de la prochaine parution des désormais célèbres Albin Michel Imaginaire. Après nous avoir fait voyager sur notre nouveau foyer, découvert une sororité, être entre deux mondes et bien d’autres, la maison d’édition met les pieds dans l’horreur. Une horreur lovecraftienne dévoilée sur plusieurs décennies dans la tourmente d’une famille maudite. C’est parti !

 

giphy

 

Une cosmologie de monstres

 

Capture

 

Lire un livre hommage sur un auteur mondialement connu peut être casse-gueule en tant que lecteur. Je n’ai jamais lu Lovecraft, bien que son Mythe de Cthulhu soit dans ma bibliothèque et je craignais de ne pas comprendre toutes les références et donc l’ennuie.

 

Je me suis mis à collectionner les lettres de suicides de ma sœur Eunice à l’âge de sept ans

 

Une cosmologie relate l’histoire de la famille Turner. Le ciment de cette famille, c’est le frisson et surtout Lovecraft. Henry, le père de famille, voue à l’auteur un culte immense à l’auteur. Son amour est tellement fort qu’il décide d’ouvrir une maison hantée et de faire fructifier l’affaire en intégrant son épouse et les enfants. Mais très vite, certains événements étranges commencent à apparaître. J’ai essayé de résumer le roman de la façon la plus simple qui soit, mai contrairement à ce qu’on peut penser, l’auteur a plus d’un tour dans son sac. Et ce qui pourrait passer pour un énième roman d’horreur est en fait bien plus profond qu’il n’y parait. Shaun Hamill écrit avec sobriété en dépouillant son style de tout les artifices pour ne garder que l’essentiel.

edf
edf

Son style, c’est que ce qui rend Une cosmologie de monstres addictif. On se prend très vite d’affection pour les Turner et le cauchemar ambiant. C’est vraiment LA force du roman et donne un sentiment d’aboutissement. L’auteur est allé au bout de son roman en explorant toutes les facettes de ses personnages.

Même si à mon sens, le roman est bien plus fantastique qu’horrifique, Une cosmologie est vraiment un roman incroyable qui arrive à surprendre. Pour être parfait, il manquait quand même ce petit « je ne sais quoi ».

Le roman est un très bon préambule pour l’avenir de l’auteur qui promet des univers complets, denses et recherchés. Pour moi, Une cosmologie de monstre n’est pas à classer dans l’horreur, car  je n’ai pas ressenti le frisson, mais bien en fantastique avec des créatures diverses, variés, empruntes de surnaturel. Pour autant, il a le mérite d’être profond avec une grande humanité et accessible. Un roman qui se lit tout seul sans artifice stylistique.

 


shaun-hamill-sansbande

 

Une cosmologie de monstre écrit par Shaun Hamill

Traduit par Benoît Domis

Parution le 2 octobre 2019 

Albin Michel Imaginaire

Littérature américaine – PREMIER ROMAN – 

 


Mon exemplaire est un service de presse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s